Dieu ne se souvient que de nos actes de foi et non de nos erreurs !

Jacob a eu une vie troublée, sa foi n’a pas toujours été au top. Vers la fin de sa vie, arrivé en Egypte, Israël dit à Joseph, son fils retrouvé « que je meure maintenant puisque j’ai vu ton visage et que tu vis encore. » (Genese 46:30) Quelle foi ! Jacob ne pense qu’à mourir malgré qu’il ait retrouvé son fils. Mais Dieu va lui accorder 17 années de plus dans le pays d’Egypte. Il vivra jusqu’à 130 ans ! Il aura la joie de voir ses fils et ses petits-enfants. Les enfants de Joseph reçoivent la bénédiction de leur grand-père Jacob. Il a enfin compris. Il finit sa vie en prophétisant sur ses 12 fils. Plus de murmures, plus de paroles négatives mais maintenant des paroles de bénédictions sortent de sa bouche. L’Eternel Dieu a été miséricordieux avec Jacob car souvent Il lui a rappelé Ses promesses. 7 fois, Dieu est apparu à Jacob, soit par des songes nocturnes, soit pas des anges.  Notez que l’Apôtre Paul ne prend que la fin de la vie de Jacob pour illustrer sa foi ; il ne dit rien au sujet de ses erreurs. Et Jacob en a fait beaucoup ! Les 17 dernières années de la vie de Jacob sont les meilleures :il est en sécurité, dans la prospérité, dans la joie et la paix auprès de ceux qu’il aime. Constamment, le Seigneur nous rappelle Ses promesses, nous encourage à aller de l’avant. Si nous oublions Ses promesses, Lui ne les oublie pas ! Si nous pensons que les circonstances sont contre nous, que c’est trop tard, rappelons-nous que Dieu a fait prospérer Jacob même en Egypte ! Tenons ferme sur Ses promesses et Il agira !

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.